Moustique Tigre

COMMUNIQUE

PLAN CONTRE LES ARBOVIROSES EN SAÔNE-ET-LOIRE

Le département de Saône-et-Loire est doté d’un plan contre les arboviroses que sont la dengue, le chikungunya et le zika.

Ces maladies peuvent se transmettre d’homme à homme grâce à un vecteur, le moustique-tigre.

Le chikungunya, la dengue et le zika sont des maladies tropicales présentes dans différents pays ou départements d’outre-mer.

Les personnes voyageant dans ces pays peuvent revenir en France métropolitaine, malades et porteuses de virus. Elles peuvent ensuite être piquées pendant la phase de contagiosité (de 2 jours avant à 7 jours après le début des signes) par un moustique-tigre qui va ainsi s’infecter et transmettre le virus à d’autres personnes du voisinage qu’ils piquent par la suite (cf schéma ci-dessous).

Le moustique qui est responsable de la transmission de ces maladies (vecteur) est  Aedes albopictus, communément appelé moustique-tigre.

Originaire d’Asie, cette espèce est définitivement implantée dans une quarantaine de départements métropolitains, dont la Saône-et-Loire.

Ce moustique, de petite taille,  se développe surtout à proximité des habitations et se reproduit dans des petits récipients d’eau.

A ce jour, son implantation a été observée sur la région mâconnaise et depuis peu sur la région de Louhans.

Luttons tous contre ce moustique !

Chacun peut agir chez soi !

Il est très important de supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique à l’intérieur et surtout autour de son domicile :

enlever les soucoupes des pots de fleurs, des pieds de parasol ou les remplir de sable,

changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine,

vérifier le bon écoulement des gouttières,

couvrir les récipients d’eau pluviale,

mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout objet pouvant se remplir d’eau (jouets des enfants, brouettes, …)

Si vous pensez reconnaître ce moustique, signalez- le à :         

www.signalement-moustique.fr

Pour les voyageurs

Les personnes se rendant dans les zones où circulent les virus du chikungunya, de la dengue ou du zika, doivent se protéger des piqûres de moustiques sur place, mais également à leur retour.

En cas de fièvre, consulter son médecin traitant.

En savoir plus :  

https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/node/3314